dimanche 21 février 2016

Jacques Tessier,fils de Jean Tessier et Louise Caron

Les Français découvrent chaque mois de nouveaux territoires,
Pierre LeMoyne d'Iberville reconnaît la côte de la Louisiane, en 1699, et retrouve l’embouchure du Mississippi et fonde la ville de Biloxi au Texas.

À Montréal, malgré la crainte d'une invasion iroquoise, la vie continue.  Louise Caron accouche de son 6ème enfant, un fils prénommé Jacques, né le 9 janvier 1698.  Comme le veut la coutume, il porte le nom de son parrain, également son oncle, Jacques Tessier; la marraine est Agnès Richard, une cousine.  La cérémonie est bénie par le sulpicien Gilles Pérôt.

Entre 1720 et 1724, Jacques Tessier, voyageur, coureur des bois, se rend à maintes reprises vers Michillimakinac.

En 1726, il est jugé coupable de voie de fait sur la femme de Jean Bertrand.  Depuis quelques semaines, M. Bertrand retenait prisonniers 4 chevaux de Jean Tessier dit Lavigne, le père de Jacques, à cause de dommages dans son champs de blé.

Le 7 août 1726, Jacques épouse Marie Thomelet à Montréal.  Le couple va avoir 2 enfants, un fils qui décède avant d'avoir l'âge de raison, et une fille, Marie-Hypolite.
La famille habite rue St-Jacques une maison en pierre des champs d'un seul étage.  Il y a une grange, un bâtiment, une étable et un puits.

Une tragédie se produit alors, Jacques Tessier meurt noyé sans doute en tentant de se rendre au poste de Détroit, vers le mois de juin 1730.

L’inventaire des biens de Jacques Tessier est fait à Montréal le 18 décembre 1731.  Tessier est alors désigné comme «bourgeois de la ville de Montréal».

source Parchemin; Ancestry.ca; PRDH; greffe Raimbault de Piedmont;http://primaire.recitus.qc.ca






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire