dimanche 14 février 2016

Jean-Baptiste Tessier, fils d'Urbain Tessier et Marie Archambault

 Fils d'Urbain Tessier et de Marie Archambault, Jean-Baptiste est né le 26 janvier 1672
à Ville-Marie, baptisé le jour même par le sulpicien Gilles Pérôt.  Le parrain, Jean-Baptiste Migeon de Branssat, marchand, et la marraine Cunégonde Gervaise, une cousine.  

Jean-Baptiste Tessier adopte le surnom de son père, Lavigne, dès son plus jeune âge et va le tranmettre à sa descendance.  Le 4 novembre 1698, Jean-Baptiste épouse Élisabeth Renaud, fille d'Antoine renaud et Élisabeth Hubert, en l'église Notre-Dame de Montréal, béni par le prêtre Robert-Charles Debreslay.

La majeure partie de leur vie commune, Jean-Baptiste et Élisabeth habitent une maison dans la rue St-Laurent, sur l'île de Montréal.  La famille Tessier compte 7 enfants en 1723, dont 4 fils: Jean-Baptiste qui part en 1725 pour le pays des Illinois; Nicolas qui s'installe à la Longue-Pointe sur l'île de Montréal; Joseph qui meurt noyé en 1740 lors d'un voyage vers l'Ouest; et Jacques qui prend femme à Longueuil en 1740.

Vers 1735, leur fille Marguerite décide de les héberger jusqu'à leur mort. Les Tessier cèdent alors la terre de Montréal  à l'ainé de la famille, Jean-Baptiste, selon la coutume.  Ce dernier est partie pour le pays des Illinois avant 1726, il a épousé Marie-Anne Migneret, une métisse, à Kaskakia, et il n'est probablement jamais revenu à Montréal.

Jean-Baptiste Tessier meurt le 19 mai 1736 à Longueuil.

A noter: Dans l'enceinte de la ville, dès le printemps 1672, on construit l'église Notre-Dame sur la rue du même nom, pour remplacer la première église . François Dollier de Casson, supérieur des Sulpiciens, et Bénigne Basset, arpenteur, tracent les premières rues de Montréal.  
Le petit chemin qui borde la terre d'Urbain Tessier devient la rue St-Urbain!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire