samedi 27 février 2016

Une rente viagère pour Jacques Archambault



Le 5 juin 1678; Versement d'une pension viagère; par Jean Gervaise,Urbain Tessier, Gilles Lauzon et Laurent Archambault, de Villemarie en l'île de Montréal, à Jacques Archambault, de l'île de Montréal, leur père et beau-père.

Laurent Archambault, Gilles Lauzon, Jean Gervaise et Urbain Tessier, en présence du notaire Bénigne Basset, s'entendent pour verser une rente viagère de 100 livres, à raison de 25 livres chacun, "pendant sa vie seulement" à Jacques Archambault, leur père et beau-père, malade.  


Jacques Archambault "étant septuagénaire et dans une grande impuissance de pouvoir travailler pour gagner sa vie et son vêtement" commencera à jouir de cette aide familiale à compter de la Toussaint prochain.  

Les 4 beaux-frères consentent à payer la somme de 100 livres annuellement à Jacques Archambault "pour l'amitié naturelle qu'ils lui portent, come ils ont toujours fait, et voulant contribuer chacun de leur part en soulagement et tâches autant qui leur est possible pour qu'il puisse vivre le reste de ses jours plus commodément".

source Parchemin greffe Bénigne Basset-Deslauriers

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire