jeudi 10 mars 2016

François Tessier 1742-1795

Le calvaire Deux-Montagnes à Oka
Fils de Paul et Madeleine Favreau, petit-fils de Paul et Madeleine Cloutier, arrière-petit-fils d'Urbain et Marie Archambault.

 Il naît un samedi de février, le 24, à la maison familiale de la Longue-Pointe, sur l'île de Montréal.  Le sulpicien Claude Pagest le baptise le lendemain accompagé du parrain, François Gauthier, son oncle, et de la marraine, Jeanne Legris.

Les régions de Québec, Trois-Rivières et Montréal sont accablées en 1743 par une épidémie de typhus.  Les Tessier sont épargnés par la maladie!  

François, âgé de 23 ans, épouse Geneviève Hostin, 16 ans, le 4 novembre 1765 dans l'église St-Joseph de la Rivière-des-Prairies, sur l'île de Montréal.

En 1792, la famille Tessier-Hostin se compose de 11 enfants vivants: François, Geneviève, Joseph, Catherine, Marie-Josèphe, Amable, Marie-Louise, Jean-Baptiste, Anselme, Louis et Thérèse.  

François n'est pas instruit, il sait à peine signer son nom!
L'instruction à cette époque est réservée à la classe
dirigeante, et aux membres du clergé.

La famille vit 22 ans dans les limites de la paroisse montréalaise
de la Longue-Pointe,  où François défriche et cultive
un lopin de terre.  Il déménage sa famille en 1787 à Sainte-Anne-des-Plaines, sur la rive nord de Montréal.

François est témoin de plusieurs évènements marquants durant son existence:

 -de la capitulation de Montréal, sans combattre,
le 8 septembre 1760, alors que le Marquis de Vaudreuil, se rend à l'armée britannique
commandée par le général Amherst.

-ainsi que du terrible incendie qui détruit une centaine de maisons d'un quartier de Montréal, le 18 mai 1765.

-de l'occupation de Montréal par les Fils de la Liberté, des sympathisants américains, pendant la Guerre d'indépendance américaine, de novembre 1775 à juin 1776.

François Tessier meurt le 18 décembre 1795, et il est inhumé le 20 dans le cimetière paroissial de Ste-Anne-des-Plaines.   Il était veuf depuis 4 ans.

source Ancestry.ca RDP 189/277; Parchemin; PRDH

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire