vendredi 18 mars 2016

Jean-Baptiste TESSIER 1745-1786





Fils de Louis et Louise Pépin, petit-fils de Jean et Louise Caron, arrière-petit-fils d'Urbain et Marie Archambault.

Jean-Baptiste Tessier nait le 10 juillet 1745, à Montréal.   Le sulpicien Pierre Lesueur, originaire du diocèse d'Amiens (arrivé en Nouvelle-France en 1710), le baptise le même jour, en présence du parrain, Louis Jourdain, et la marraine Marguerite Amiot.

En 1745, la grande majorité des habitants du pays sont nés ici.  Ils ne sont plus des Français, mais des Canadiens.  Le seul lien qui les relient à la métropole, c'est la langue.   Ils ont développé un mode de vie, qui leur est propre, et ils ne savent plus rien de la France!

Jean-Baptiste est témoin de la reddition française, en 1760, devant l'armée anglaise commandée par le major-général Amherst.  
Le chevalier de Lévis demande à ses troupes de brûler les drapeaux, le 7 septembre 1760, la veille de la reddition, pour éviter de devoir les remettre aux ennemis.

Le 7 novembre 1768, en présence des membres des deux familles, il épouse Marie-Amable Custeau, dans l'église Notre-Dame de Montréal.  Il est le père de 6 enfants pour assurer la descendance:  Marguerite, Jean-Baptiste, Madeleine, Louis, Pierre et Michel.

Jean-Baptiste Tessier acquiert une terre sur l'île de Montréal.  Il effectue quelques voyages vers Michillimakinac pour le compte de négociants spécialisés dans la traite de fourrures.

À partir de 1780, il utilise exclusivement le surnom Lavigne.

Jean-Baptiste meurt le 23 août 1786, âgé de 41 ans.  On l'inhume le jour même dans le cimetière des pauvres à Montréal.

source Ancestry.ca MTL-ND 102/213; PRDH











 






 








Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire