vendredi 25 mars 2016

Noël TESSIER 1752-1822



Fils de Jean-Baptiste et Thérèse Urbain-Foucault, petit-fils d'Ignace et Marguerite Lussier, arrière petit-fils d'Urbain et Marie Archambault.

Noël Tessier naît le matin de Noël 1752 à Sainte-Rose, sur l'île de Laval.  Louis Lepage de Ste-Claire, prêtre de Sainte-Rose, le baptise durant la messe de minuit!  Le parrain est Nicolas Légaré, et la marraine, Maries Charles.

Dans le Bas-Canada, la tradition veut que les enfants nés le 25 décembre soient prénommés Noël, pour les garçons, et Noëlline ou Noëlla, pour les filles.

En 1777, il achète une terre en bois debout dans la région de Sainte-Thérèse, au nord de Montréal, dans les basses Laurentides.  Il défriche quelques arpents pour y bâtir une petite maison de bois équarris.  Noël est un jeune homme volontaire et habile qui sait se faire apprécier.  Il courtise les jeunes filles du village pour se trouver une compagne

Noël épouse Marie-Charles Éthier, le 17 janvier 1791, dans l'église de la paroisse de Sainte-Rose, sur l'île Jésus. Marie-Charles donne naissance à 5 enfants: un bébé mort-né, 3 garçons et 1 fille qui vont assurer une descendance jusqu'à nos jours.  Malheureusement, elle décède tragiquement en 1803.  Incapable de subvenir aux besoins de la famille, et s'occuper convenablement de 4 enfants en bas-âge, Noël se remarie le 17 novembre 1806, avec Marie-Archange Sauvage, dans l'église de Saint-Eustache, au nord de Montréal.  Marie-Archange a 42 ans, elle ne peut plus avoir d'enfants, mais elle prend soin de ceux de Marie-Charles, avec le plus grand dévouement.

Noël Tessier, et la famille, habitent une maison de bois sur pièces à Sainte-Thérèse, dans le secteur de la rivière du Chêne, vers 1800.  Il est à la fois journalier l'été, bûcheron l'hiver et cultivateur.  

C'est le 4 mars 1822, âgé de 69 ans, que Noël Tessier décède à Saint-Benoit dans la maison de son fils Laurent, qui l'héberge depuis le décès de Marie-Archange,, deux ans plus tôt.  



source Ancestry.ca St-Benoit 1822 10/53; PRDH

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire