dimanche 20 mars 2016

Pierre TESSIER 1729-1770

Old French Cemetery, Kaskakia

Il est le premier Tessier à naître hors de la région immédiate de Montréal, Pierre est le fils de Jean-Baptiste et Marie-Anne Migneret. C'est en 1729 à Kaskakia, qu'il vient au monde, dans le pays des Illinois.  La famille Tessier est installée dans le village depuis quelques années, et le père défriche un terrain acquis à proximitié du futur fort Kaskakia.

Pierre est le petit-fils de Jean-Baptiste Tessier et Élisabeth Renaud, arrière petit-fils d'Urbain Tessier et Marie Archambault.  

Il épouse Marie-Madeleine Turpin le 12 janvier 1751 dans l'église de l'Immaculée-Conception à Kaskakia.  Il est le père d'au-moins 6 enfants:  Joseph, Jean-Baptiste, Marie-Louise, Antoine, Françoise, Éléonore et Pierre.

À Fort de Chartres, Illinois, il est parrain d'un enfant noir, le 3 avril 1762, appartenant au marchand Michel Lejeune. 

La famille de Pierre et Marie Madeleine vit dans la région de Kaskakia jusqu'à la capitulation des Français devant les forces britanniques, en 1763.  Les familles françaises s'installent en grand nombre dans le Missouri et le Mississipi, territoires de l'ouest, non encore conquis par les anglais.

Pierre, comme la majorité de ses cousins Tessier, gagne sa vie comme voyageur.  Il descend le fleuve Mississipi jusqu'à Natchinotches, en Louisiane, à de nombreuses reprises, pour ramener des fourrures qu'il revend à des marchands locaux.  

La plupart de ses enfants ont migré vers Natchinotches, dans le Bayou, en Louisiane, vers les années 1800.

Pierre Tessier meurt le 12 novembre 1770.  Il est inhumé dans le petit cimetière catholique de Kaskakia.  Sa veuve se remarie en 1774 avec Antoine Cusson.

 source Ancestry.ca; Sadie Sparks

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire