vendredi 25 mars 2016

Pierre TESSIER 1747-1801



Fils de Pierre et Geneviève Parenteau, petit-fils d'Ignace et Marguerite Lussier, arrière petit-fils d'Urbain et Marie Archambault.

Pierre naît le 11 décembre 1747 à Yamaska, en Montérégie.  Il est aussitôt mené à l'église devant M. Parent, prêtre de la paroisse St-Michel, qui le baptise, assisté du parrain, Joseph Théroux, et de la marraine, Marguerite St-Laurent.

Pierre Tessier aime les bonnes choses de la vie.  Ambitieux, il compte bien réussir à gagner sa vie, et dès son adolescence, il projette se rendre dans les Pays-d'En-Haut.
Malgré ses rêves de découvertes, des grands espaces, il se montre parfois négligent, ne respecte pas toujours les règle, mais il demeure un homme facile à vivre et très apprécié.
Il prend la route du Michigan vers 1780, suivi de ses frères André, Joseph, François et Jacques.

En 1783, aux termes du Traité de Paris, Détroit a été cédé au nouveau pays indépendant des États-Unis.  Cependant les Britanniques ont refusé d'obéir à cette partie du traité. Ce n'est qu'en 1796, après la signature du Traité de Londres entre les deux pays, que Détroit fut donné réellement aux États-Unis.

Pierre épouse une irlandaise, Barbara Magdelene McDonald, le 31 octobre 1790, dans l'église Ste-Anne de Détroit, au Michigan.   Pierre est le père de 4 garçons et 1 fille.  
Deux de ses fils, Dominique et François-Xavier, à partir de 1850, lors du premier recensement officiel, délaissent le patronyme Tessier pour adopter celui de Santure.

La famille habite dans le secteur de Rivière-aux-Raisins, un lieu nommé Monroe, foyer de la première communauté francophone permanente à l'ouest de Montréal.  
Pierre est journalier, il acquiert une terre sur les bords de la rivière aux Raisins, qu'il met en valeur au fil des ans.  

Pierre meurt le 15 octobre 1801 à Détroit.  Il est inhumé le même jour dans le petit cimetière français de Rivière-aux-Raisins.  Sa femme, Magdelene McDonald, décède en 1851, âgée de 101 ans!  

source Ancestry.ca 

 

 



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire