lundi 2 mai 2016

François-Xavier TESSIER 1777-1861

FRANÇOIS-XAVIER TESSIER
MARIE CROS-PROVENÇAL
Le 7 juillet 1777, dans l'église Saint-Enfant-Jésus de la Pointe-aux-Trembles, sur l'île de Montréal,  le prêtre de la paroisse, Joseph Racine, baptise François-Xavier, fils de Jean-Baptiste Tessier et de Catherine Janotte
À l'automne 1777, une expédition de quelques dizaines de miliciens canadiens français partis combattre les américains rebelles est défaite à Saratoga, NY, par les troupes du général Gates.
Trente ans après la conquête britannique, les canadiens espèrent toujours le retour de la France.  Le 23 septembre 1793, un mémoire présenté par M. Basset, à la Convention nationale de Paris, souhaite une reconquête du Canada par les armées françaises.

Le 9 octobre 1809, François-Xavier Tessier épouse Marie Cros dite Provençal, fille de Laurent Cros et de Geneviève Cadieux, marchande d'étoffes, dans l'église Notre-Dame de Montréal, en présence de nombreux invités, dont les filles de George Fullum, tailleur et riche marchand de Montréal.

François-Xavier et Marie n'ont pas d'enfants.  Le couple habite à Montréal.

La deuxième pandémie de choléra asiatique commence en Inde vers 1826, et affecte le reste du monde, en plusieurs vagues, jusqu'à la moitié du XIXe siècle.

Au printemps 1832, des immigrants irlandais l'amènent au Québec, tuant 1,200 personnes à Montréal et 1.000 dans le reste de la province  cette pandémie, commencée en Inde, six ans auparavant, a causé des millions de morts à travers le monde.  Dans la seule journée du 15 juin 1832, à Montréal, 143 décès dus au choléra asiatique ont été signalés.

Marie Cros, 53 ans, tombe malade, infectée par le virus. Elle décède le 16 juin 1832, et on l'enterre le lendemain dans le cimetière Saint-Antoine, à Montréal. 

François-Xavier vit les dernières années de sa vie, au presbytère, à Saint-Jean-sur-Richelieu.   Homme très pieux, veuf depuis de longues années, bienfaiteur de son neveu, Augustin Tessier, prêtre, il bénéficie de l'hospitalité des ecclésiastiques.

Il meurt le 8 mai 1861, et on l'enterre dans le cimetière de l'endroit, le surlendemain.
 

source Ancestry.ca
Pointe-aux-Trembles St-Enfant-Jésus 1776-1784 15/102
Montreal Notre-Dame 1809 57/74
Montreal Notre-Dame 1832 124/329
Saint-Jean-sur-Richelieu St-Jean-l'Évangéliste 1861 18/50 

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire