lundi 6 juin 2016

SAINTE-ÉLISABETH, QC

À l'époque du régime français, cette municipalité fait partie des seigneuries avoisinantes telles La Noraye et Berthier. Ce n'est qu'en 1798 qu'elle devient une paroisse religieuse en prenant le nom de Sainte-Élisabeth de Hongrie. Dans les années 1800, 5000 personnes habitaient le village et grâce à l'agriculture et au commerce du bois, l'économie est florissante. En 1830, il y a cinq auberges, deux moulins à farine et trois scieries. Quelques années plus tard, on retrouve aussi une fonderie, une potasserie, une briqueterie et un four à chaux. Comme la population s'accroît, nombreux sont ceux qui s'établissent au-delà des limites de Sainte-Élisabeth donnant ainsi naissance à de nouvelles paroisses. Sainte-Élisabeth fut même le chef-lieu de Joliette et abritait le palais de justice.

source http://www.mrcautray.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire