vendredi 14 avril 2017

Hyacinthe LAVIGNE et Reine RODGERS/Angélique RANGER

 Hyacinthe TESSIER dit LAVIGNE, né le 14 février 1797 à Oka, et mort le 19 juin 1865 à Sainte-Marthe, comté de Vaudreuil, est un cultivateur canadien français.
Fils de Hyacinthe Lavigne et de Marie-Louise Brault.

Le 21 novembre 1825, il épouse Reine Rodgers dans l'église Sainte-Madeleine de Rigaud.  Trois enfants seulement naissent de cette union, puisque Reine Rodgers meurt le 16 février 1833.
Veuf, avec 3 filles en bas-âge à la maison,  Hyacinthe se remarie le 7 septembre 1835 avec Angélique Ranger, à Rigaud.
Angélique donne naissance à 12 enfants.

Entre 1827 et 1831, Hyacinthe a été parrain de 3 enfants illégitimes dans la paroisse de Saint-Benoit.

Depuis quelques années, une rébellion se prépare contre le pouvoir britannique, les patriotes s'organisent pour trouver des armes et lutter pour la liberté.  Toutefois, Hyacinthe Lavigne, son père, et l'un de ses cousins, Louis, ne prennent pas le parti des patriotes.

Le 24 décembre 1834, la ''St-Andrews Constitutionnal Association'',  vouée à défense des droits des loyaux sujets britanniques, organise une assemblée à Saint-André-Est,  à laquelle assistent les 3 Lavigne ce soir-là.  Le clergé appuie le pouvoir britannique.

En 1837, il est logique de croire que les deux Hyacinthe, père et fils, ainsi que Louis  un cousin, soient des volontaires à la solde des Anglais lors du raid à Saint-Benoit.
Les volontaires, en majorité des canadiens français, au nombre de 600, accompagnent les militaires loyaliste du général Colborne  dans les missions pour déloger les patriotes.

Hyacinthe Lavigne n'a subi aucune perte matérielle durant le conflit.  La paroisse de Saint-André-Est, habitée en partie par des anglophones, ayant été épargnée par les rebelles.

En 1851 et 1861, Hyacinthe Lavigne habite dans la paroisse de Sainte-Marthe, comté de Vaudreuil.





















Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire