dimanche 14 février 2016

Jean Tessier, fils d'Urbain Tessier et Marie Archambault



 31 août 1662.  Après 525 jours de captivité quelque part dans un village iroquois du Haut-Richelieu, Urbain Tessier est libéré et revient à Ville-Marie se prosterner au pied de l'autel, remercier Dieu de lui avoir sauver la vie malgré la perte d'un doigt!

En 1663, le caporal Claude Robutel constitue une vingtaine d'escouades de 7 hommes chacune pour protéger Ville-Marie des incursions iroquoises.  Urbain Tessier, libre depuis 6 mois, fait partie de la 8ème escouade en compagnie des notables Lemoyne, Leber, Basset, Gervaise, LeCavalier et Robutel.

Marie Archambault met au monde un autre fils, le 24 juin 1663, prénommé Jean qui sera baptisé par le sulpicien Gabriel Souart.
Le parrain est Jean Gasteau, la marraine Charlotte Chauvin, fille adoptive de Jean Gervaise.

Le 23 août 1680; Au début du mois d'août 1680, Jean Tessier emprunte la charrette de son père pour se rendre au Sault-St-Louis et chemin faisant il écrase accidentellement les deux enfants de Jean LeRoy dit Lapensée;  Deux témoins se trouvent sur les lieux du drame, Pierre Demay et René Cuillerier. Jean Tessier est accusé de négligence et d'imprudence et le 25 août 1680, Jean LeRoy réclame l'emprisonnement de Jean Tessier et une compensation à son père, Urbain Tessier dit Lavigne.

  1686 Jean Tessier se marie avec Jeanne Leber,  mais elle meurt en couche en décembre 1687.
> >  Il sera veuf une deuxième fois, la seconde épousée en 1688, Louise Caron, elle meurt en avril 1703
> >C'est en août 1703, qu'il convolera avec  Marie-Catherine de Poitiers.
Jean aura 13 enfants.


Jean Tessier habite dans la rue St-Jacques à Ville-Marie.

Il décède le 6 décembre 1734 à Montréal. 

Jean a eu une vie mouvementée, de nombreuses acquisitions de terrains et plusieurs procès contre ses voisins.



Il décède le 6 décembre 1734 à Montréal.


 source Faillon, II, 450-451; Ancestry MTL-ND56/233













source Faillon, II, 450-451; Ancestry MTL-ND56/233

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire