dimanche 14 février 2016

Louise Tessier, fille d'Urbain Tessier et Marie Archambault



1657, année fertile en événements....Elle sera marquée au printemps, par le début de la 2ème guerre Franco- Iroquoise. Ensuite création de la paroisse de Notre-Dame de Montréal. La desserte paroissiale est prise en charge par les sulpiciens.  Et enfin, c'est au commencement de 1657, que sur l'initiative de Marguerite Bourgeoys, institutrice à Ville-Marie, qu'est construite la chapelle  Notre-Dame-de-Bon-Secours .
Le 26 mars 1657, Marie Archambault met au monde une fille: Louise. Elle est baptisée par le jésuite Claude Pijart.  Son parrain est le négociant Charles Lemoyne,  et sa marraine Marguerite Bourgeois.

Recensée en 1666 et 1667 à Ville-Marie.  Après quelques semaines de fréquentation , Louise  le 23 novembre 1671, épouse à Montréal,Pierre Payet dit St Amour,  le caporal de la compagnie de La Tour du régiment de Carignan, arrivé au pays en 1655 .
La famille Payet-Tessier comptera 12 enfants en 1705 dont plusieurs garçons pour assurer la descendance jusqu'à aujourd'hui.
 Le 2 juillet 1690, une escarmouche entre une centaine Iroquois et 25 soldats sous les ordres de M. de Goulet se solde par la mort de 9 soldats. Pierre Payet, et 15 de ses compagnons,sont amenés prisonniers au pays des Onneiouts pour être maltraités et brûlés vif.  À ville-Marie, en 1691, lors de la naissance de son fils Claude, le 5 janvier 1691, on croit le père mort.  Mais... Pierre Payet est libéré et revient au fort sain et sauf en 1693: il fut le seul survivant de l'attaque de la coulée Grou!

Pierre et Louise habite dans la rue St-Jacques à Montréal.  Louise Tessier est inhumée le 9 avril 1727 dans la paroisse de la Pointe-aux-Trembles, à Montréal.


source http://histoiresdancetres.com; ancestry MTL-ND 28/233; http://vieux.montreal.qc.ca

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire