mardi 23 février 2016

Paul Tessier, fils de Paul Tessier et Madeleine Cloutier

Après quatre années d’intenses négociations multilatérales et plus d’un siècle de guerres, Montréal fut, en 1701, le haut lieu de la conclusion d’une grande paix regroupant environ 1 300 ambassadeurs représentant une quarantaine de nations amérindiennes habitant un immense territoire depuis l’Acadie jusqu’aux abords des Prairies et depuis le bassin de la Baie James jusqu’au Missouri. La paix fut conclue entre le grand réseau d’alliance huron-outaouais regroupant des nations de la vallée du Saint-Laurent, des Grands-Lacs et du Mississipi et les Français d’une part et, d’autre part, la Ligue iroquoise des Cinq Nations, de son vrai nom la ligue des Haudenosaunis, c’est-à-dire des habitants de la Maison Longue.(http://www.fondationlionelgroulx.org)
À Ville-Marie, qui devient officiellement Montréal en 1705, les Tessier portent sur les fonts baptismaux, le 11mai 1703,  un garçon qui s'appelle Paul, comme le père, et dont le parrain est François Hardouin, et la marraine Catherine Cusson.  Le sulpicien René-Charles DeBreslay baptiste le nouveau-né.
Paul Tessier épouse Madeleine Favreau, le 19 avril 1728, dans l'église St-François-d'Assise de la Longue-Pointe, sur l'île de Montréal.  Madeleine donne 11 enfants à Paul au cours des 22 années suivantes:  5 garçons et 6 filles.   
La famille Tessier habite une modeste maison dans la côte St-François à la Longue-Pointe.  
Paul Tessier est cultivateur, peut-être aussi à ses heures tailleur de pierres comme son cousin et homonyme Paul.
Durant sa vie, Paul Tessier a porté le surnom de son  père, Tessier dit Chaumine.
Paul meurt le 21 octobre 1773 et est inhumé dans le cimetière de Longue-Pointe.
Madeleine Favreau décède 16 ans plus tard, à Ste-Anne-des-Plaines, chez son fils François, le 19 juin 1800.

source Ancestry.ca; Parchemin; BMS2000


 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire