mardi 12 décembre 2017

Josette TESSIER

Au Centre hospitalier Anna-Laberge, le 25 novembre 2017, est décédée Josette Tessier de Saint-Mathieu-de-Laprairie, épouse d’Antonio Pellicciotti.
Outre son époux, elle laisse dans le deuil ses enfants : Cynthia (Benoit Richard) et Marc (Mélissa Gudgeon), ses petits-enfants : Patrick, Anthony et Isabella, sa sœur Huguette, son beau-frère Eddy ainsi que ses neveux et nièces.
Elle a été confiée au salon funéraire Poissant & Fils ltée
                                                         180 Saint-Pierre
                                                         Saint-Constant
                                                         Tél. 450-632-1515
                                                          www.poissantetfils.ca
La famille accueillera parents et amis le dimanche 3 décembre à compter de 10 heures, suivi d’une célébration d’Adieu à 11h30 en la chapelle du complexe funéraire. Toutes marques de condoléance pourraient se traduire par des dons à la Société Canadienne du Cancer.

source http://www.poissantetfils.ca/fr/avis-de-deces/PELLICCOTTI%2C%20Josette%20(nee%20Tessier)

Philibert TESSIER et Lucienne DAIGNEAULT


Edmond TESSIER et Anna(Alma) LAVOIE


Alfred TESSIER et Valérie BEAUSOLEIL


Urbain TESSIER dit LAVIGNE

TESSIER (ou TEXIER) DIT LAVIGNE, Urbain: Touraine; arrivé à
Montréal en 1647 ou avant; le 10 janvier 1648, occupe la terre 945D, cité
comme voisin de Jean Desroches* (ASSSM T 944D); le 28 septembre 1648,
à Québe
c, épouse Marie Archambault*; vers 1650, occupe pendant un
certain temps la terre 639D (Saint
-
Père 1651.02.05,11); le 12 février 1651,
assiste à une vente Saint
-
Père; le 14 mai 1651, assiste à un inventaire et
vente Saint
-
Père; le 18 septembre 1651, reçoit
officiellement la concession
945D de trente arpents,
qui ne pénètre pas dans l’enclos de la ville,
plus un
arpent dans la ville, dont un demi
-
arpent semble être constitué des
emplacement
s
N
o
s
1
61 et 162, et dont l’autre demi
-
arpent semble être
l’emplaceme
nt N
o
1
65 (CSSP 2/1.11); le 21 janvier 1652, assiste à un
inventaire Gastineau; le 6 juillet 1652, assiste à une vente Gastineau; le 15
février 1654, devant Closse, reçoit une gratification de 300 livres (ASSSM
6537, III,14); le 30 mars 1655, devant Closse
, passe un contrat d’assurance
-
maladie avec Estienne Bouchard*; le 30 mars 1655, vend à
Gilles Lauson
*
l’emplacement N
o
1
65 (Closse 1655.03.30,53); il semble que, probablement
dès 1655, Lauson ait remis ce terrain à Tessier, à tout le moins, selon (Basset
1659.02.26,76), le 26 février 1659,
l’emplacement
N
o
165 est à nouveau
occupé par Tessier; le 29 septembre 1657, à un baptême, scieur de long; le 9
septembre 1658, assiste à deux contrats de mariage; capturé par les Iroquois
le 24 mars 1661 (BRH 37:442); l
e 7 juin 1661, selon le registre des
baptêmes, on ne sait s’il est mort; Pierre Goguet* et lui semblent être les
deux Français qui, en 1663, s’enfuient avec René Cuillerier dit Léveillé* par
la Nouvelle
-
Hollande et reviennent à Montréal (R.J.1665:22); il a
eu un
doigt coupé durant sa captivité (MB:40); membre de la 8
e
escouade de la
milice de 1663 (OM 1663.01.27); le 6 décembre 1665, reçoit la concession
1246D de trente arpents, à la côte Saint
-
François; rec. 1666, 42 ans,
Habitant; rec. 1667, 40 ans; le 25
septembre 1667, achète de Pierre Papin* la
concession 943 1reC de trente arpents, à quelques arpents de sa propre
concession 945D
(
Basset 1667.09.25,398
);
suite à la mort de Françoise
Tourault le 9 décembre 1663, le couple a hérité d’un cinquième de
946D(
2)
et de un cinquième de
l’emplacement
N
o
163.2,
(
Basset 1668.04.26,447 et
448
);
selon (Adhémar 1693.05.22,2401),
autour de 1670, aurait acheté
l’emplacement N
o
164.3 de Jean Baudouin* et selon (
Basset 1672.07.1
-
15,829
), avant 1672, l’aurait revendu à
Jean
Bousquet
*; vers le même temps,
semble avoir vendu
au curé, Gilles Pérot
*
l’emplacement N
o
165
où il avait
eu jusque
-
là sa maison, et
s’être fait construire une maison de l’autre côté de
la rue Saint
-
Jacques
; il semble également avoir vendu aux Seigneurs
l
’emplacement N
o
161
; rôle 1673; le 9 décembre 1675, vend au curé
Gille
Pérot
l’emplacement N
o
1
62.1, une partie de
l’emplacement N
o
1
62 (
Basset
1675.12.09,1237);
rec. 1681, 55 ans, trois fusils, onze bêtes à cornes, trente
-
six arpents en valeur; le 13 octo
bre 1685, vend 943 1reC à son fils Jean
Tessier dit Saint
-
Jean** (Basset 1685.10.13,1654); selon (
Basset
1686.06.13,1684A
), le 13 juin 1686, on apprend que le couple a déjà vendu à
Jean Gervaise* et Anne Archambault* leur cinquième de 946D(2); le 13
juin
1686, devant Basset, vend à son fils Jean Tessier dit Saint
-
Jean une
partie du demi
-
arpent qui lui reste en ville; sépulture le 21 mars 1689 à
Montréal, 70 ans. [f1647
-
1661d] [r1663
-
1689m]
 
SOURCE Base de Données - Les Premiers Montréalais - par Yvon Sicotte

lundi 4 décembre 2017

Urbane TESSIER

Urbane TESSIER nait le 10 février 1626 à Breil, dans le Maine-et-Loire.  Elle est baptisée le même jour.
Fille du charpentier Arthur Tessier et de Jeanne Mesme.

Le couple Tessier-Mesme a déjà un fils, né quatre années auparavant, à Breil, qui se prénomme Urbain.

Le malheur semble s'abattre sur le couple le mardi 10 février 1626, Urbane souffre d'une cypho-scoliose très grave, avec gibbosité.  Elle est bossue.

Dans la culture populaire, les bossus ont souvent une réputation exécrable : alors que la plupart des handicapés sont plaints, les bossus sont cruellement moqués, et même souvent suspectés de malice.

Urbane meurt le 13 mars 1648, âgée de 22 ans, et est enterrée dans le petit cimetière de Château-la-Vallière, dans l'Indre-et-Loire.  Le curé qui rédige l'acte de sépulture prend soin d'annoter ''laronde'' en surligne.

mardi 14 novembre 2017

Micheline LAVIGNE

Mme Micheline LAVIGNE, née en 1951, décédée le 10 septembre 2017 à Chambly, Québec, à l'âge de 66 ans.
Fille de Rolland Lavigne et de Liliane Hayes.